Miam, la feuille de frêne !

Nous sommes le 23 Septembre 2018 à La Terrisse, petit village situé sur la commune d’Argences en Aubrac dans le Nord-Aveyron. A l’heure où j’écris cet article cela fait un peu plus d’un mois que je fais de la feuille de frêne à 16 vaches et leurs 18 veaux .

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours vu mon père élaguer les frênes en été. Surtout lors de périodes sèches. En effet, les vaches sont très friandes de la feuille de cet arbre. Et cela est bien pratique quand l’herbe commence à se faire rare.

Pourquoi la feuille de frêne ?

Emonder les frênes en été a une double utilité : nourrir les bêtes et avoir du bois pour se chauffer l’hiver.

1-La feuille de frêne comme aliment :

La feuille de frêne fraîchement coupée est très riche et remplace aisément le foin ( voir tableau ci-dessous ). Elle est de plus, très appréciée des ruminants ( bovins, ovins ou caprins ).

L’hiver, la feuille de frêne séchée est encore utilisée dans quelques exploitations de l’Aubrac comme aliment complémentaire pour les lapins ou les jeunes veaux qui commencent à y goûter vers l’âge de 15 jours.

Elle est récoltée en fin d’été et stockée en fagots à l’abri où elle va lentement sécher. Elle sera consommée durant l’hiver suivant.

Il faudra veiller à la stocker dans un endroit sec. Sinon elle risque de moisir et devient alors impropre à la consommation.

 

sans_t11.jpgsans_t12.jpg

source : www.Servimg.com

2-Le bois de frêne comme moyen de chauffage :

Le Frêne constitue un excellent bois de chauffage.

C’est un bois dense qui nécessite donc un bon temps de séchage ( 1 an minimum ).

Il fait partie des bois durs, sa combustion est lente ( plus lente que le hêtre mais plus rapide que le chêne ) et totale. Il permet donc un feu lent et procurant une bonne chaleur.

Autre point positif, il ne produit pas d’étincelles et peut s’utiliser aussi bien en cheminées ouvertes qu’en foyers fermés.

Enfin sa belle flamme claire et nuancée de reflets rosés lui donne un aspect très agréable à regarder.

Autrefois il était utilisé pour chauffer les fours à pain.

Autre utilisation :

La feuille de frêne présente pour l’homme plusieurs propriétés :

Elle est à la fois anti-oxydante ( ralentit le vieillissement des cellules ), anti-inflammatoire, diurétique ( qui augmente la sécrétion urinaire ), fébrifuge ( fait baisser la fièvre ) et laxative ( c’est quand on va au WC et qu’on repeint tout du sol au plafond ! ).

1-Tisane de feuille de frêne :

On peut déguster la feuille de frêne en tisane. Pour cela on utilisera des feuilles séchées issues d’une cueillette de printemps ( les feuilles doivent être jeunes ).

Recette de grand-mère simple :

Jeter quelques bouts de feuille dans un litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 mns. Boire tout au long de la journée.

2-La frênette :

Il est aussi possible de consommer la feuille de frêne sous une autre forme. Une  boisson légèrement alcoolisée que l’on appelle ” frênette “.

Recette de grand-mère plus élaborée :

Il vous faut :

-100 à 125 feuilles de frêne recouverte de manne (substance gommeuse, collante issu de la piqûre d’un puceron ).

-10 litres d’eau.

 

Placer les feuilles dans une jarre en les tassant puis recouvrir d’eau tiède (environ 40°).

Placer un torchon de coton propre sur les feuilles afin qu’elles restent dans l’eau. Laisser macérer dans une pièce entre 22 et 25° ou au soleil. Le lendemain, retirer le torchon, remuer les feuilles, remettre le torchon puis remettre à macérer dans les mêmes conditions pendant 2 jours. Recommencer l’opération encore une fois puis laisser macérer dans les mêmes conditions pendant 1 semaine (quelques jours de plus s’il ne fait pas assez chaud).

A la fin de la macération, filtrer le liquide obtenu, et le mettre dans des bouteilles de verre de type bouteilles de limonade.

Laisser reposer les bouteilles couchées pendant une à deux semaines dans une cave fraîche.

La frênette est prête à être dégustée !

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 23
    Partages

2 réflexions sur « Miam, la feuille de frêne ! »

    1. Bonsoir Cécile,

      Votre Mamie faisait une frenette toute pourrie dites-vous !
      Mais peut-être n’avait-elle pas la bonne recette !
      Je vous invite à essayer celle que je partage dans mon article sur la feuille de frêne et tenez moi au courant. Si vous avez bien lu mon article vous avez pu voir que l’on peut faire des infusions ( ou tisanes ) à partir de cette feuille. Vous avez donc plusieurs façons de profiter des bienfaits de la feuille de frêne ! A bientôt !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *